Skills: Clara Furey, Oeuvres Récentes

When Even The

Kaveh Nabatian

Inspiré du poème intrigant aux phrases inachevées signé par Leonard Cohen, When Even The est une performance créée et exécutée en solo par l’artiste canadienne Clara Furey. Cette pièce méditative explore le champ d’énergie son corps vibrant et une présence inanimée.

À l’origine, cette création de 90 minutes a été commandée pour l’exposition Une brèche en toute chose /A Crack In Everything, organisée par le Musée d’art contemporain de Montréal pour rendre hommage à l’héritage poétique, chansonnier et musical de Cohen. De novembre 2017 à avril 2018, Clara Furey a interprété ce solo 90 fois, interrogeant le vide existentiel par le biais d’une danse rituelle qui examine la porosité entre la vie et la mort, aux côtés d’une imposante sculpture de plomb de Marc Quinn judicieusement intitulée Coaxial Plank Density.  Pour l’édition 2018 du Festival ImPulsTanz, elle a décidé d’approfondir cette exploration de différents états méditatifs et vibratoires en présentant sa performance avec la sculpture Fundstück de Heimrad Bäcker, tirée de la collection permanente du Mumok.

When Even The dialogue toujours avec une sculpture ou une œuvre visuelle présente dans les lieux muséaux où elle est présentée et résonne donc différemment en fonction des espaces, des contextes et des œuvres avec lesquelles la chorégraphie dialogue.

À mi-chemin entre poésie et chorégraphie, Clara Furey souhaite amorcer un dialogue entre le mouvement, les arts visuels et le son. Conçue pour être présentée au sein d’une exposition artistique pouvant être visitée à son propre rythme, sa performance minimaliste When Even The favorise une atmosphère intimiste et nous incite à adopter une posture contemplative. Le néant devient alors un vecteur de possibles qui permet à toutes les formes de communication de coexister.

Clara Furey explore la sensualité des morts et des vivants, la mémoire du toucher et l’absence. Ce faisant, elle place un miroir devant nos corps périssables, nous offrant différentes perceptions et incarnations de la décomposition. Une myriade d’identités la traversent, la visitent, l’habitent dans cette œuvre entre tension et apaisement.

Performance chorégraphiée en présence de la sculpture Coaxial Plank Density, 1999, de Marc Quinn.

Direction artistique et interprétation : Clara Furey
Musique : Tomas Furey
Lumière : Alexandre Pilon-Guay
Aide à la dramaturgie : Nathalie Claude
Installation vidéo et photo : Kaveh Nabatian.
Partenaires et soutiens à la création: Conseil des Arts du Canada, Par B.L.eux, Musée d’Art Contemporain de Montréal, Marie-Odette Charbonneau, Serge Goldszal, Jane Hope, Charles Lapointe, Diane Lanctot, Odile Mc Donald, Nathalie Rykiel, Danse à la Carte, CSC Centro per la Scena Contemporanea / Comune di Bassano del Grappa, Espace Marie Chouinard.

La première de la pièce a fait partie de la grande exposition hommage à Léonard Cohen, « Une brèche en toute chose » programmée au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) et commissariée par John Zeppetelli et Victor Schiffman dans le cadre du 375ème anniversaire de Montréal.